Aide à la Rédaction France, Belgique, Pays-Bas, Liban, Suisse, Canada, Tunisie, Algérie, Sénégal, Mali, Maroc

Comment faire un plan de mémoire, construire la structure !

Quel que soit votre domaine d’études, présenter un mémoire est nécessaire pour obtenir le diplôme visé. La rédaction du document doit être minutieuse et bien organisée, d’où la nécessité de faire un plan de mémoire bien étudié. Découvrez les différentes parties d’une structure de mémoire.

L’établissement d’un plan est une étape cruciale dans le cadre de la rédaction d’un mémoire de fin d’études. En effet, il permet aux lecteurs de bien comprendre la problématique posée et d’apprécier les résolutions apportées par le soutenant. En outre, il aide l’étudiant à bien structurer son travail et faire en sorte que les idées s’enchaînent de façon cohérente. On peut dire que la qualité du plan mémoire garantit la réussite et la pertinence du travail. Afin de vous aider à établir un plan de mémoire efficace, nous vous apportons ci-après quelques astuces.

Comment faire un plan de mémoire ?

D’abord, il faut comprendre que l’établissement d’un plan doit suivre une certaine logique. Il doit être cohérent avec la problématique. Plus précisément, le plan d’un mémoire doit répondre aux différentes questions suggérées par cette dernière. Si vous avez des difficultés à élaborer un plan pertinent, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre directeur de mémoire universitaire. Il est à noter que la recherche plan de mémoire ne doit pas se faire avec précipitation, car vous risquez de passer à côté de l’essentiel. Ce qui risquerait de compromettre l’ensemble du travail.

Faire un plan de mémoire, construire la structure . Aide à la rédaction d’un mémoire

 

faire un plan de mémoire, construire la structure

 

👍 Comment construire le plan d’un mémoire? Faire rédiger le plan! 👌 L’établissement d’un plan est une étape cruciale dans le cadre de la rédaction d’un mémoire.

Comment organiser un plan de travail ?

N’oubliez jamais qu’un plan de travail doit toujours être logique, cohérent et très simple à comprendre. En général, le plan s’organise en trois parties bien distinctes. Vous devrez faire en sorte que chaque partie soit bien équilibrée. On va lister ci-après les principales étapes à suivre pour l’organisation du plan.

  1. Collecte et assemblage des idées sur le sujet à traiter
  2. Consigner chaque idée dans une feuille à part 
  3. Déterminer les sous-idées pour chaque idée principale
  4. Classifier les sous-idées en fonction de la thématique ou des domaines concernés (politique, psychologique ou économique)
  5. Relier les idées et sous idées à l’aide des transitions logiques
  6. S'assurer que chaque idée et sous idée répondent parfaitement à la problématique.

Exemple de plan d’un mémoire

Il est important de signaler qu’il est toujours nécessaire de faire un plan détaillé. Beaucoup d’étudiants ne développent pas suffisamment chaque partie du plan. Ce qui empêche de faire ressortir les idées essentielles. De plus, le lecteur risque de faire un amalgame entre les idées exposées dans chaque partie. Le choix d’un plan doit toujours s’adapter au type de mémoire. On distingue généralement trois types de plan : plan scientifique, plan thématique et plan diagnostic.

Si votre plan comprend trois parties, on doit généralement trouver une thèse, une antithèse et une synthèse. Il y aura un déséquilibre si l’une de ces parties n’est pas présente.

Afin de faciliter la compréhension,  nous vous apportons ci-après, un exemple de plan détaillé. Il s’agit d’un plan à deux parties.

  1. Introduction
  2. Partie I (théorique)
  3. Sous partie 1
    1. Sous sous partie 1
    2. Sous sous partie 2 
  4. Partie II (opérationnelle ou pratique)
  5. Sous partie 1
    1. Sous sous partie 1
    2. Sous sous partie 2 
  6. Conclusion de mémoire

Après l’étape de la préparation vient la phase  de la présentation devant le jury et les autres membres de l’audience. Ainsi, comment commencer une soutenance de mémoire ?

Faire un plan de mémoire, construire la structure . Rédaction d’un mémoire en ligne

 

structure d’un mémoire

👍 Comment faire un plan de mémoire : structure d’un mémoire

La structure d'un mémoire

La première partie est plutôt théorique, n’oubliez pas de préciser dans la seconde sous partie les opinions ou points de vue des auteurs. En revanche, la deuxième partie doit mettre en avant les expérimentations ou les recherches effectuées.

La page de garde

En tant que première page d’un mémoire, la page de garde a pour rôle de captiver l’attention du lecteur. Cette partie de la structure d’un mémoire affiche diverses informations comme le titre, votre nom, votre programme d’études, votre numéro d’étudiant, etc. Selon vos préférences, elle peut contenir une petite illustration en rapport avec le thème du mémoire.

L’avant-propos ou la préface

Il s’agit d’une note personnelle qui vise à expliquer brièvement l’origine du travail ou des recherches. Parfois, l’avant-propos ou la préface inclut des mots de remerciement adressés à toutes les personnes et entités qui ont contribué à la réalisation du mémoire.

Les remerciements

Cette partie de la soutenance du mémoire permet également de remercier tous ceux qui ont apporté leur aide à la rédaction de celui-ci. On peut dire qu’elle est similaire à l’avant-propos de manière générale. La partie remerciements est nécessaire dans le cas où vous voulez remercier beaucoup de participants. 

Le résumé

Dans la structure d’un mémoire, le résumé permet au lecteur d’avoir un aperçu sur le contenu de votre recherche. Dans cette partie, on peut déjà juger si ce dernier est intéressant ou non. Pour être pertinent, le résumé doit parler de la problématique principale, la réalité sur le sujet, les découvertes que vous avez faites et la signification de ces découvertes.

Le sommaire

Dans le sommaire se trouve le plan général du document. Tous les chapitres y sont affichés avec les numéros de pages correspondants permettant au lecteur une navigation facile. Même les annexes doivent figurer dans cette partie du plan de présentation d’un mémoire.

La liste des schémas et tableaux

Cette rubrique de la structure d’un mémoire contient la liste des images et tableaux avec le numéro de page correspondant. Il est à noter qu’il s’agit d’une liste non exhaustive. Grâce à cette partie du plan de mémoire, le lecteur peut comprendre facilement l’utilisation de chaque ressource. Cette liste est vivement recommandée pour ceux qui utilisent beaucoup de tableaux et d’images dans son mémoire.

Le glossaire

Le glossaire, quant à lui, regroupe tous les mots et expressions utilisés dans le mémoire qui ont besoin d’être expliqués brièvement. Pour faciliter les recherches, ils sont présentés par ordre alphabétique. 

Après l’étape de la préparation vient la phase  de la présentation devant le jury et les autres membres de l’audience. Ainsi, comment commencer une soutenance de mémoire ?

Commandez la rédaction d'un mémoire!

La liste des abréviations

structure d’un mémoire

 

Comment construire le plan d’un mémoire? Faire rédiger le plan! Commencez par établir une structure de mémoire. Découvrez comment faire un plan de mémoire.

Dans cette partie du plan de présentation d’un mémoire se trouvent les acronymes utilisés dans le document. Tout comme les éléments du glossaire, ces abréviations sont triées par ordre alphabétique. À noter que la liste des abréviations peut se placer aussi bien au début qu’à la fin du document.

L’introduction

C’est dans l’introduction que vous devez présenter le thème et la problématique de votre étude.  Avec un plan et structure d’introduction claire et concise, vous décrivez le contenu de votre mémoire en annonçant le plan. La plupart des lecteurs se basent sur le texte rédigé dans cette partie du plan de présentation d’un mémoire pour juger l’importance et la pertinence de votre mémoire. 

Le cadre théorique

Il s’agit de l’ensemble des informations permettant d’établir un cadre solide aux recherches. Le cadre théorique met en évidence votre maîtrise des détails théoriques en relation avec le sujet du mémoire. Nous parlons ici notamment des concepts, des théories, données et chiffres clés, auteurs centraux et leurs thèses, etc. En quelques mots, c’est une justification scientifique de vos analyses et recherches.

La partie empirique

Dans cette partie, vous étalez votre plan de recherche. Faire un plan de mémoire, c’est se poser les questions quand, où, avec qui et comment vous allez réaliser vos recherches. Les réponses à ces questions seront les moyens de recherche, la méthodologie mise en œuvre, le planning de recherche et les collaborateurs.

Le résultat de recherche

C’est la partie pour mettre en application le plan de recherche précédemment décrit. Après avoir décrit le déroulement de la recherche, vous passez à l’analyse des résultats. 

La conclusion

Dans cette partie, il est temps de répondre à la problématique initialement annoncée. Menant à diverses interprétations, le plan d’une conclusion de mémoire est parfois appelé « conclusion et discussion ». N’hésitez pas à y intégrer des recherches supplémentaires.

Les recommandations

Parfois, un mémoire peut inclure des recommandations d’une entité (client, entreprise, administration, etc.). Il est à préciser que ces dernières doivent être en rapport avec la problématique mentionnée dans l’introduction. Ce sont des solutions, des conseils, des mesures à préconiser, etc. Nombreux sont les étudiants qui préfèrent présenter ces recommandations en tant que rapport consultatif séparé.

La postface

Également appelée épilogue, la postface permet de remercier ceux qui ont aidé à la réalisation du mémoire. Si les remerciements ont été déjà réalisés dans la préface, il n’est plus nécessaire de rédiger cette partie. Cependant, la postface peut servir d’évaluation de votre travail. 

La bibliographie

L’énumération de toutes les sources utilisées pour la recherche se fait au niveau de cette partie du plan d’une soutenance de mémoire. Listez toutes les références bibliographiques mises en œuvre en vous servant des normes APA

Les annexes

De manière générale, le mémoire ne parle que des contenus essentiels. Voilà pourquoi il s’avère nécessaire d’aborder les documents nécessaires à la rédaction dans la partie Annexe. Cela aide les lecteurs à mieux comprendre le déroulement de vos recherches.

Aline Aline
Responsable du pôle rédactionnel
Je suis responsable du suivi des travaux écrits afin que tout le contenu réponde à vos besoins et exigences. De plus, je m'assure que tous les rédacteurs possèdent les compétences et les qualifications nécessaires pour vous fournir tout le soutien dont vous avez besoin pour réussir dans vos études.

    Utilisez notre formulaire pour préciser votre demande

    Telephone*
    E-mail*

    Type de projet*
    Nombre de pages:
    Date limite:
    Sujet:

    HAUT
    Des questions? Discutons!