👌 Comment rĂ©diger une Ă©tude de cas en psychologie ? 👍 L’essentiel Ă  savoir pour bien faire une Ă©tude de cas en Psychologie clinique!

Faire une Ă©tude de cas en psychologie n’est pas une tĂąche aisĂ©e pour la plupart des spĂ©cialistes du domaine. Elle dĂ©coule d’un ensemble de travaux de consultations, de recherches et d’analyses qui sont difficiles Ă  transmettre dans un article.

Cependant, quelques notions et recherches sur une étude de cas permettent de trouver une bonne façon de faire ces travaux et de les transcrire. Découvrez ici les recommandations qui ressortent de ces notions et recherches.

👍 Comment faire rĂ©diger une Ă©tude de cas en psychologie ? 👌 Aide pour faire une Ă©tude de cas en psychologie clinique Ă  bon prix

Prix

  • RĂ©daction de Étude de cas en psychologie

    22-25€
  • Ajout des pages supplĂ©mentaires

    22-25€
  • Correction: classique, approfondie

    3-10€
    3-6 euros TTC - simple, 10 euros TTC - avancée.
  • AmĂ©lioration en fonctions des commentaires

    15-18€
    15-18 euros TTC suivant le travail réclamé, le volume traité, le domaine étudié, et le délai accordé
  • Relecture

    15€
  • RĂ©Ă©criture

    18€
  • Mise en page

    3€

👍 Faire rĂ©diger une Ă©tude de cas en psychologie Ă  bon prix

Qu'est-ce qu'une Ă©tude de cas en psychologie ?

Faire une Ă©tude de cas en Psychologie👍 Vous ne savez pas quelle structure suivre pour rĂ©diger une Ă©tude de cas en psychologie ? 👌 DĂ©couvrez ici des recommandations pour bien prĂ©senter cette Ă©tude.

En psychologie, une Ă©tude de cas est une mĂ©thodologie adoptĂ©e pour procĂ©der Ă  la synthĂšse des diffĂ©rents Ă©lĂ©ments collectĂ©s suite Ă  l’entretien clinique et l'observation. C'est le fondement mĂȘme de la pratique clinique.

L'objectif visĂ© par l’étude de cas est d’apprĂ©hender le sujet dans sa globalitĂ© Ă  travers :

  • Son histoire ;
  • Sa maladie ;
  • Sa personnalitĂ©.

L’étude de cas est donc un rapport qui prĂ©sente une situation particuliĂšre Ă  la communautĂ© des praticiens, et ce, en donnant des indications sur l’état d’un patient ainsi que le traitement qui lui est attribuĂ©. 

Elle relate des problÚmes rencontrés pendant les traitements ou les études, et de nouvelles idées. 

Il s'agit gĂ©nĂ©ralement de problĂšmes issus de situations uniques comme : une nouvelle approche thĂ©rapeutique ; des cas rares ; une association particuliĂšre entre trouble et symptĂŽmes ou un Ă©vĂ©nement inattendu lors d’un traitement. À noter qu’elle peut aussi faire la prĂ©sentation d'une intervention clinique. 

Que mettre dans une Ă©tude de cas en psychologie ?

L’étude de cas de fait suivant une procĂ©dure rigoureuse. Elle dĂ©bute ainsi par l'examen du cas clinique qui consiste pour le praticien Ă  rĂ©aliser une Ă©tude minutieuse de chacun des aspects de la situation.

Ensuite vient la collecte des donnĂ©es fiables qui seront utilisĂ©es pour prĂ©senter le cas. Elles seront Ă©galement utilisĂ©es dans le cadre d’une analyse Ă  la fois scientifique et gĂ©nĂ©ralisable de cette situation clinique.

Les donnĂ©es recueillies peuvent provenir de sources diffĂ©rentes. Selon la situation, ces sources peuvent ĂȘtre :

  • Des sĂ©ances de psychothĂ©rapie ;
  • Des sĂ©ances d’observation directe ;
  • Des sĂ©ances d'observation participante ;
  • Des sĂ©ances de tests psychomĂ©triques.

Une fois le recueil des donnĂ©es achevĂ©es, le  praticien passe Ă  leur analyse, puis finit avec une prĂ©sentation dĂ©taillĂ©e de l’étude de cas Ă  travers un document bien rĂ©digĂ©.

La prĂ©sentation de l’étude doit se faire suivant une structure cohĂ©rente et contenir des Ă©lĂ©ments indispensables comme : le processus de l’étude, les donnĂ©es utilisĂ©es, tous les divers aspects de l’étude. 

Que retenir sur l’étude de cas en psychologie ?

Une Ă©tude de cas en psychologie reprĂ©sente un rapport qui donne des indications sur l’état d’un patient et sur son traitement. Sa prĂ©sentation permet de donner des indications sur une situation particuliĂšre Ă  la communautĂ© des praticiens. Elle peut aussi prĂ©senter une intervention clinique.

De ce fait, elle permet d’échanger sur un point de thĂ©orie en prenant en compte les rĂ©sultats issus d’expĂ©riences prĂ©cises. Il s’agit d’une prĂ©sentation qui relate de nouvelles idĂ©es et les problĂšmes rencontrĂ©s lors des Ă©tudes ou des traitements.

GĂ©nĂ©ralement, ces problĂšmes dĂ©coulent d’une situation inattendue en psychologie. Il y a par exemple :

  • Les cas rares ;
  • Une nouvelle approche thĂ©rapeutique ;
  • Un Ă©vĂ©nement inattendu lors d’un traitement ;
  • Une association particuliĂšre entre trouble et symptĂŽmes.

Par ailleurs, les rĂ©sultats issus d’une Ă©tude de cas ne sont pas facilement gĂ©nĂ©ralisables. Cependant, il est possible d’en tirer des points importants et de les gĂ©nĂ©raliser selon le cas. Cette Ă©tude apporte de nouvelles donnĂ©es aux thĂ©ories, aux techniques et aux formations.

Comment faire une étude de cas en psychologie ?

Une Ă©tude de cas commence par l’examen d’un cas clinique. Le praticien doit examiner soigneusement chaque aspect de la situation. Ensuite, il se charge de recueillir des donnĂ©es fiables afin de prĂ©senter le cas. Ces donnĂ©es seront utiles pour une analyse plus scientifique et gĂ©nĂ©ralisable de la situation.

Le praticien peut les recueillir de diffĂ©rentes sources selon la situation. En effet, les donnĂ©es peuvent provenir de sĂ©ances de psychothĂ©rapie, d’observation directe ou participante, ou de tests psychomĂ©triques.

Le recueil des donnĂ©es est suivi d’une phase d’analyse, d’intervention de discussion. Pour finir, le praticien doit prĂ©senter son Ă©tude dans un document bien rĂ©digĂ©.

Cette prĂ©sentation doit mentionner le processus de l’étude Ă  travers la prĂ©sentation du cas, les donnĂ©es et tous les aspects de l’étude. Elle doit se faire suivant une structure claire et cohĂ©rente.

Comment faire rédiger une bonne étude de cas en psychologie clinique ?

La rédaction d'une bonne étude de cas peut se faire en faisant appel à un service d'aide à la rédaction tel que PROREDACTION. Vous pouvez alors bénéficier de l'expertise des professionnels qui sauront vous accompagner tout au long de la rédaction de votre étude de cas.

👍 Faire une Ă©tude de cas en psychologie clinique sur notre site !

Quelle est la structure d’une Ă©tude de cas en psychologie ?

Une Ă©tude de cas en psychologie n’a pas une structure recommandĂ©e officiellement pour sa rĂ©daction surtout en milieu francophone. Cependant, le praticien peut se rĂ©fĂ©rer Ă  une structure gĂ©nĂ©rale et claire adaptĂ©e pour son l’étude de cas dans son domaine. Voici la structure concernĂ©e et son contenu.

1. Le titre

Une Ă©tude de cas commence par un titre. Ce dernier doit ĂȘtre informatif et le plus clair possible sur le contenu de l’étude. Il est conseillĂ© de l’écrire avec l’expression Ă©tude de cas.

2. Le résumé

Le rĂ©sumĂ© apporte une lecture photographique du contenu de l’étude. Les principaux Ă©lĂ©ments du document sont prĂ©sentĂ©s dans cette partie. Il y a :

  • Le problĂšme traité ;
  • Une description concise et prĂ©cise du patient ;
  • Le traitement ;
  • Les principaux rĂ©sultats ;
  • La conclusion.

Cette partie mentionne Ă©galement 3 Ă  5 mots-clĂ©s. Ils permettent de faciliter les recherches sur l’étude.

3. L’introduction

L’introduction permet de contextualiser le cas clinique. L’auteur pose le sujet. D’un cĂŽtĂ©, il le contextualise Ă  travers une revue de littĂ©rature. Il le situe dans les connaissances Ă©tablies. Il ressort l’intĂ©rĂȘt de l’étude pour la communautĂ© des praticiens et l’importance de la discussion.

D’un autre cĂŽtĂ©, l’auteur prĂ©sente les mĂ©thodes ou moyens qui ont permis de recueillir les donnĂ©es et de les traiter. Il prĂ©cise les avantages et les inconvĂ©nients de la mĂ©thode utilisĂ©e.

Pour finir, l’auteur mentionne le respect de l’anonymat des personnes concernĂ©es par son Ă©tude. Il rassure aussi sur le consentement de ces personnes pour la publication. Ceci peut se faire en prĂ©sentant les mesures prises pour leur consentement et le respect de l’anonymat.

4. La présentation du cas

Dans cette partie, l’auteur apporte plus de prĂ©cisions sur le cas clinique concernĂ© par l’étude. D’abord, il donne des renseignements prĂ©cis sur la personne concernĂ©e par son Ă©tude Ă  travers une description gĂ©nĂ©rale. Il prĂ©cise :

  • Son Ăąge ;
  • Sa classe sociale ;
  • Son sexe ;
  • Sa situation familiale ;
  • Sa profession ;
  • Son Ă©tat de santĂ©.

L’auteur prĂ©cise aussi les conditions de l’intervention. Par la suite, il prĂ©sente une Ă©valuation technique du cas. Ceci passe par la prĂ©sentation d’un diagnostic et d’une formulation clinique. Les Ă©valuations psychomĂ©triques ou projectives suivent avec des prĂ©cisions sur les choix des tests.

De plus, l’auteur dĂ©crit l’intervention rĂ©alisĂ©e pour traiter le problĂšme de son client. Il doit donner les principes de base de la technique utilisĂ©e pour cette intervention. Il doit Ă©galement mentionner tous les aspects du traitement apportĂ©.

Pour finir, il prĂ©sente les rĂ©sultats issus de son intervention. Ces rĂ©sultats incluent son observation et l’avis du client sur son Ă©tat. Ils incluent Ă©galement les difficultĂ©s rencontrĂ©es et toutes les rĂ©actions survenues avec le traitement.

5. Discussion

La derniĂšre partie prĂ©sente un rĂ©sumĂ© des Ă©lĂ©ments clĂ© du cas traitĂ©. En plus, l’auteur met en perspective son Ă©tude avec les publications antĂ©rieures. Il prĂ©sente son interprĂ©tation dans cette partie de l’étude de cas. Cependant, il doit faire preuve de sagesse et de prudence dans son analyse.

👍 Écrire une Ă©tude de cas en psychologie clinique en ligne !

Idées de sujet d'une étude de cas en psychologie

Il n’est pas rare pour des Ă©tudiants en psychologie, de recevoir comme devoir la rĂ©daction d'une Ă©tude de cas. Le choix d'un sujet peut ĂȘtre pour certains un vĂ©ritable casse-tĂȘte. Voici quelques idĂ©es de sujet d’étude de cas en psychologie qui pourraient vous inspirer.

1. Étude de cas sur un psychologue cĂ©lĂšbre

Utilisez des personnes cĂ©lĂšbres est une trĂšs bonne idĂ©e de sujets d'Ă©tude de cas. On retrouve de nombreux personnages trĂšs fascinants dans l'histoire de la psychologie qui peuvent faire l’objet d’une Ă©tude de cas aussi riche qu’intĂ©ressante. Vous pouvez opter par exemple pour : Sigmund Freud, Erik Erikson, Harry Harlow, B. F. Skinner et tout autre penseur cĂ©lĂšbre ayant menĂ© une vie  intĂ©ressante. 

Vous pourrez  procĂ©der dans votre Ă©tude de cas Ă  : l'examen de leur Ă©ducation, de leurs expĂ©riences et de leur vie. Ceci vous permet ainsi d’offrir aux lecteurs un aperçu de la façon dont ils ont procĂ©dĂ© au dĂ©veloppement de leurs thĂ©ories et abordĂ© l'Ă©tude de la psychologie

2. Étude de cas d'un patient cĂ©lĂšbre en psychologie

En psychologie, les personnes les plus cĂ©lĂšbres ne sont pas toujours les psychologues. D’autres personnes peuvent ĂȘtre tout aussi cĂ©lĂšbres, voir encore plus. 

Il s'agit principalement des clients, des patients et mĂȘme des cas Ă©tudiĂ©s par les psychologues. Pour votre Ă©tude de cas d'un patient cĂ©lĂšbre en psychologie, vous pouvez penser Ă  des noms comme : Phineas Gage, Genie, Anna O, Little Albert, David Reimer et Kitty Genovese.

En examinant de plus prĂšs la vie de ces patients, vous pouvez mieux comprendre leurs expĂ©riences. Il peut Ă©galement ĂȘtre intĂ©ressant de voir en quoi les traitements de santĂ© mentale Ă©taient diffĂ©rents dans le passĂ© par rapport Ă  ceux qui auraient pu ĂȘtre utilisĂ©s aujourd'hui.

3. Étude de cas sur un personnage historique cĂ©lĂšbre

Il existe de nombreux personnages historiques célÚbres pouvant constituer de trÚs bons sujets d'étude de cas. Vous avez le choix entre des noms célÚbres comme : Napoléon, Eleanor Roosevelt, George Washington, Abraham Lincoln, etc. Vous pouvez également opter pour des individus infùmes ou tristement célÚbres, comme Adolf Hitler. Bien entendu, cela nécessitera des recherches et lectures sur la vie et les réalisations du personnage choisi comme sujet.

4. Étude de cas sur une figure littĂ©raire cĂ©lĂšbre ou un personnage fictif 

Mener une étude de cas suivant une approche intéressante et amusante consiste à utiliser comme sujet un de vos personnages préférés de fiction. Votre choix peut se porter sur des personnages classiques tels qu'Elizabeth Bennet ou Roméo de Shakespeare, Macbeth ou Fitzwilliam Darcy de Jane Austen. Vous pouvez aussi faire le choix d'un personnage littéraire plus contemporain comme J.K. de Suzanne Collins, Katniss Everdeen, Harry Potter de Rowling.

5. Étude de cas sur une connaissance

Il existe des cas pour lesquels l'instructeur peut autoriser l’étudiant Ă  choisir comme sujet d’étude de cas une personne qu'il connaĂźt. Une autorisation spĂ©ciale de l'Institutional Review Board de votre Ă©cole est nĂ©anmoins nĂ©cessaire pour un tel projet. Pour un projet de ce type, interviewer le sujet choisi est souvent nĂ©cessaire. Discuter avec d’autres sources cĂŽtoyant le sujet est aussi une trĂšs bonne idĂ©e. (amis, membres de la famille).

Pour la protection de l'identité de votre sujet ainsi que sa vie privée, vous pouvez choisir simplement un pseudonyme.

Faire une Ă©tude de cas en psychologie

    Utilisez notre formulaire pour préciser votre demande

    Telephone*
    E-mail*

    Type de projet*
    Nombre de pages:
    Date limite:
    Sujet:
    Discipline:
    Code promo:
    Promotion:

    FAQ : comment faire rédiger une bonne étude de cas en psychologie?

    Pour bien rédiger une étude de cas en psychologie clinique, il faut suivre la structure recommandée pour la rédaction. En plus, il faut bien présenter le cas et en ressortir des analyses claires et bien fondées.

    Pour rĂ©aliser une Ă©tude de cas en psychologie rapidement, il faut d’abord bien s’organiser afin de rĂ©diger la prĂ©sentation dans un dĂ©lai prĂ©cis. Il faut aussi respecter le processus de l’étude. Une aide extĂ©rieure peut ĂȘtre la bienvenue pour le recueil des donnĂ©es, les analyses, et mĂȘme la rĂ©daction.

    Pour prĂ©senter une Ă©tude de cas en psychologie, il est conseillĂ© de bien prĂ©senter le cas suivant une structure claire. Il doit Ă©galement prĂ©senter le traitement, son intervention, ses analyses et les discussions ressorties de l’étude.

    Pour faire rédiger une étude de cas psychologique clinique en ligne, il faut faire appel à un professionnel qui propose une aide en ligne pour rédiger ce document.

    Étudier la psychologie au Canada ou en Belgique est tout à fait possible. En Belgique par exemple, il est possible de devenir psychologue aprùs l'obtention d'un diplîme universitaire au terme de 5 ans.

    Des questions? Discutons!