👉 Comment bien réaliser la partie empirique d’un mémoire ? 👉 Aide en ligne

La partie empirique est une étape essentielle pour la rédaction d’un mémoire. Quel que soit le domaine d’études, elle aide l’étudiant à mieux analyser des hypothèses en tenant compte des données collectées. Parfois, sa réalisation peut devenir un véritable casse-tête, voire une source de stress. Pourquoi ne pas la confier à une aide à la rédaction en ligne ?

👉 Comment bien réaliser la partie empirique d’un mémoire ? 👉 Aide en ligne

Qu’est-ce qu'une partie empirique de mémoire ?

Partie empirique d’un mémoire: aide en ligne

✔️ Vous avez du souci pour la rédaction de la partie empirique de votre mémoire? ✔️ Découvrez ici comment bien faire cette partie d’un mémoire

Également appelée partie de terrain, la partie empirique d’un mémoire est l’étape pendant laquelle l’étudiant procède à la collecte et à l’analyse des données. Elle vise à tester des hypothèses en se basant sur des informations pouvant être :

  • Quantitatives : chiffres, statistiques…
  • Qualitatives : textes, ouvrages littéraires, journaux, images, vidéos, audios, etc.

Pour la partie empirique d’un mémoire, il est nécessaire de se rendre sur terrain. En plus de la collecte de données, vous devez parfois interagir avec des personnes qui sont en relation directe avec votre thème de recherche. C’est souvent le cas d’un mémoire en sociologie ou en sciences sociales.

La partie empirique demande des recherches dans un cadre réel. Elle consiste à faire des observations sur des faits pratiques. Cette étape est essentielle, car elle aide à mieux comprendre le thème et à trouver des réponses à la problématique.

Quelle méthodologie pour la partie empirique d’un mémoire ?

Quelles que soient les méthodes que vous avez mises en œuvre pour la partie empirique de votre mémoire, sa méthodologie doit être bien pensée. Tout d’abord, il faut passer par la définition des objectifs de la recherche empirique. Ceux-ci doivent correspondre au thème et à la problématique du mémoire. Ensuite, vous devez vous décider sur la ou les stratégies de recherche d’informations à déployer. En effet, vous avez le choix sur des études quantitatives ou qualitatives. Cependant, rien ne vous empêche de faire les deux méthodes à la fois.

Vient ensuite la préparation des outils pour le bon déroulement de la recherche. Nous parlons ici notamment des outils multimédias (dictaphone, appareil photo, caméra, etc.), du support de prise de notes…

Toutes les données nécessaires collectées, il est temps de passer à leur analyse. Pour finir, vous établissez une conclusion de cette partie empirique. 

Il convient de noter que les étapes de la réalisation de la partie empirique d’un mémoire dépendent de plusieurs facteurs. Dans la liste, il y a l’objectif de la recherche, les méthodes choisies, etc. Cependant, cette partie du mémoire suit de manière générale la logique suivante :

  1. Constatation : étape pendant laquelle l’étudiant observe l’objet de recherche ;
  2. Formulation de l’hypothèse en démontrant l’intérêt de la recherche ;
  3. Vérification de cette hypothèse ;
  4. Définition d’un principe constant ;
  5. Établissement d’une théorie.

Faire la rédaction d'une partie empirique d'un mémoire : conseils et astuces

La rédaction de la partie empirique d’un mémoire doit refléter la capacité d’analyse de l’étudiant. Montrer que ce dernier maîtrise parfaitement le thème après des recherches figure parmi les objectifs de cette étape. Nous pouvons dire alors que la qualité de la rédaction du mémoire dépend en grande partie de sa clarté.

Il est conseillé de mettre en valeur les méthodes utilisées pour la collecte de données dans la rédaction de la partie empirique. Pour une lecture fluide, faites en sorte que les observations soient rédigées suivant un ordre logique.

Les images, tableaux, graphes et diagrammes sont plus pertinents que les contenus textuels trop longs. Cela afin d’éviter que cette partie ne soit ennuyeuse. De plus, ils permettent de faire facilement un aperçu comparatif des résultats. Ces données vont donner de l’importance aux déclarations et faits recueillis lors de la recherche sur terrain. Voilà pourquoi elles doivent être étalées avec clarté.

👉 Faire rédiger une partie empirique d’un mémoire

Qu'est-ce qu'une partie théorique d’un mémoire ?

Un mémoire est principalement composé de deux parties, qui sont la partie empirique et la partie théorique. En ce qui concerne cette dernière, il s’agit de la première partie du mémoire.

Dans la partie théorique, on trouve généralement 3 sous-parties. Il y a en premier lieu la partie qui vise à déterminer les concepts principaux du sujet de recherche. Dans la deuxième sous-partie, vous confrontez les différentes positions des auteurs sur le thème en question. La troisième sous-partie, quant à elle, consiste à avancer des hypothèses qui vont vous aider à trouver des réponses à la problématique.

Aide pour rédiger une partie empirique d'un mémoire, pourquoi ?

Sachez qu’il est possible de confier la rédaction de la partie empirique d’un mémoire à une aide en ligne. Nombreux sont les avantages de cette solution pour ne parler que de la qualité du rendu. Des rédacteurs professionnels sont disposés à faire des recherches minutieuses pour vous garantir un document pertinent et riche. Garantie satisfaction, accompagnement personnalisé, livraison rapide… La liste est longue.

Aline Aline
Responsable du pôle rédactionnel
Je suis responsable du suivi des travaux écrits afin que tout le contenu réponde à vos besoins et exigences. De plus, je m'assure que tous les rédacteurs possèdent les compétences et les qualifications nécessaires pour vous fournir tout le soutien dont vous avez besoin pour réussir dans vos études.

Partie empirique d’un mémoire

    Utilisez notre formulaire pour préciser votre demande

    Telephone*
    E-mail*

    Type de projet*
    Nombre de pages:
    Date limite:
    Sujet:
    Discipline:
    Code promo:
    Promotion:

    FAQ: Comment faire rédiger une partie empirique d’un mémoire?

    Pour faire une bonne partie empirique de mémoire de master, suivez la bonne méthodologie. Utilisez le maximum d’outils pour la collecte des données. Analysez minutieusement ces dernières pour en tirer une conclusion.

    Soyez bref et concis, mais clair. Établissez dès le départ un plan de travail précis. En cas de besoin, passer par une aide en ligne permet de rédiger rapidement une partie empirique de mémoire.

    Des questions? Discutons!