Comment réussir la rédaction d’un rapport de stage

/ / Rapport de stage

Pour rédiger un rapport de stage dans le respect des règles, il est indispensable de ne pas laisser passer certains éléments pour ne rien laisser au hasard, et ce pour faciliter le travail de l’évaluateur. Zoom sur les points à considérer pour réussir la rédaction de votre rapport de stage. Allons-y. 

Le plan de votre rapport de stage 

Pour commencer la rédaction d’un rapport de stage, le plan est le premier point à prendre en considération. C’est l’élément le plus important de votre document. Souvent, le plan contient les parties suivantes : 

  • La couverture du rapport de stage ;
  • La page de garde ;
  • Les remerciements ;
  • Le sommaire ;
  • L’introduction ;
  • Le développement ;
  • La conclusion ;
  • La bibliographie ;
  • Les annexes ;

Le contenu du rapport de stage

Pour réussir la rédaction de votre document, n’oubliez pas de démontrer l’apport que vous avez acquis durant votre stage, à savoir :

  • Les connaissances acquises ;
  • Les difficultés résolues et les blocages surmontés ;
  • L’assimilation des connaissances pratiques ;
  • La découverte du monde professionnel ;
  • Etc.

Pour faire un travail unique, l’étudiant fait un travail qui montre au professeur qu’il a pu vivre une aventure enrichissante et acquérir de nouvelles compétences.  

Le style de rédaction du rapport de stage 

Pour rédiger votre rapport de stage, il est important d’adopter un style bien déterminé. Pour bien débuter la rédaction, il est recommandé de faire une analyse approfondie de la société et de vos missions. N’hésitez pas à apporter des critiques aux processus de travail imposés par la société, et surtout à proposer de nouvelles solutions si nécessaire. Vous devez aussi réaliser une analyse SWOT pour déterminer les forces et les faiblesses de l’entreprise. Pour finir, n’oubliez pas de mettre en valeur les missions qui vous ont été confiées par la firme ! 

Pour la forme du document, rien de mieux que de rédiger des petites phrases précises, avec un contenu riche en informations. N’oubliez pas de vérifier le texte pour éviter les fautes d’orthographe et de grammaire. Pour le nombre de page, il est préférable de faire un document de vingt à cinquante pages. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *