Soutenance de son mémoire : tout ce qu’il faut pour le réussir

/ / Mémoire
Soutenance

La soutenance est un exercice qui consiste à  défendre devant un jury, en quelques minutes, un travail élaboré pendant plusieurs mois ou plusieurs années. Il est question de présenter la quintessence de votre mémoire au tour de sa problématique. La soutenance est dont loin d’être un exposé oral du résumé de votre travail. Vous devez aider le jury à mieux cerner le contenu de votre mémoire ainsi que ce qu’il implique. Vous trouverez dans cet article toutes les règles à suivre pour réussir votre soutenance  de mémoire de master ou de thèse et obtenir une superbe note !

Préparation du plan de la soutenance du mémoire 

Préparer une soutenance de mémoire est une étape difficile car elle correspond à un moment où vous croyiez avoir enfin terminé, après avoir tout donné pour la rédaction du mémoire. En effet, l’entame de la phase de soutenance est un tout autre défi qu’il faudra obligatoirement relever pour espérer obtenir son diplôme.  

Pendant la préparation du plan de la soutenance du mémoire, vous devez parcourir à nouveau votre travail et, croyez-moi, c’est là que vous prendrez conscience que certaines hypothèses, concepts ou déductions sont à remettre en cause. C’est l’occasion pour vous de recenser toutes les nouvelles considérations et doutes sur votre travail, à fin de mieux les ressortir lors de votre exposé. Le jury évaluera votre capacité de remise en question de votre propre travail ainsi que votre esprit critique.

  • L’Introduction : vous devez pouvoir suspendre le jury à vos lèvres par la première phrase de votre introduction, c’est très important ! C’est ici que vous devez parler de la problématique de votre travail.
  • Le Développement : c’est l’essentiel de l’exposé. Ici, vous présentez la méthodologie et les objectifs, puis vous donnez des  réponses à la problématique sans manquer d’expliquer les résultats.
  • La Conclusion : c’est le lieu de déclarer l’ultime réponse à la problématique centrale du mémoire en définissant les limites éventuelles. Il faut bien sûr laisser une ouverture. 

Après l’étape de la préparation vient la phase  de la présentation devant le jury et les autres membres de l’audience. Ainsi, comment commencer une soutenance de mémoire ?

Phase orale de la soutenance du mémoire

L’exposé oral de votre mémoire doit se faire en quelques minutes seulement. Cependant, vous devriez pouvoir émettre toutes les idées que vous avez préparées. Pour arriver à contrôler le temps, il est nécessaire que vous vous entrainiez plusieurs fois avant la soutenance. Ne vous contentez pas de lire ce que le jury voit sur le PowerPoint, mais il faut développer. Le support visuel est juste un repère pour le jury.

Présentation du PowerPoint

Il y a une parole à dire avant de commencer une soutenance. Elle englobe la salutation, le mot de  bienvenue et le remerciement. Le PowerPoint est le support visuel de la présentation de votre travail. C’est d’abords une représentation parlante, car le jury doit pouvoir vous donner une note uniquement en regardant la créativité, l’agencement, la beauté et surtout l’originalité de votre PowerPoint. L’aspect visuel de votre PowerPoint doit être complété par une totale maîtrise de l’enchaînement des diapositives pendant le speech, comment y arriver ? Il faut que votre présentation visuelle soit cohérente. Mettez  tout simplement les idées générales de votre sujet sur les diapos au lieu de les remplir de phrases. 

Le choix de votre Template Powerpoint doit être fonction de ce que les jurys attendent de vous. Ne paniquez pas si vous n’avez pas la moindre idée de ce qui vous attend. L’exposé oral a des critères de base qui ne sauraient aller au-delà du fond et de la forme de votre support visuel. 

Gestion des questions

Après la présentation de vos diapos, place aux questions du jury. Que ce soit pour une soutenance de stage ou de mémoire, vous devez répondre aux questions liées soit à votre exposé, soit à votre mémoire. C’est une phase cruciale pour la note finale. Ne soyez pas stressé, soyez beaucoup plus décontracté que lorsque vous aviez commencé la soutenance. Vous devez alors vous mettre dans la peau d’un scientifique accompli à chaque question, en donnant une réponse professionnelle. Vous devez :

  • prendre votre temps ;
  • répondre brièvement mais avec un langage simple et compréhensif
  • restez serein au cas où vous ne connaissez pas une question ;
  • préparez les bonnes réponses au lieu de chercher à deviner comment le jury apprécie vos réponses.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *